Siggi - Magazine de sociologie

Siggi - Magazine de sociologie

Première parution : octobre 2020

Siggi, c’est l’aventure d’un groupe de recherche plus ou moins formel, où tous et toutes sont des collègues, certes, mais aussi des ami·e·s; presque une société invisible! Les contours de ce regroupement n’avaient jusque-là pas été délinéés. Au fil des années, cette petite communauté basée à Montréal, mais aussi à Leipzig et à Wrocław, a commencé à prendre forme. Si elle ne se définit pas par un champ d’études en particulier, elle est plutôt portée par un projet commun : renouveler la sociologie vers une vocation plus réflexive, créative et accessible.

Siggi, c’est un mot, tout court, dont la sonorité retentit à nos oreilles comme un écho à un type d’écriture, libre, ludique, élégant, critique, fidèle à la sociologie et à ses méthodes.

C’est aussi un clin d’œil à un des surnoms de Siegfried Kracauer (1889-1966), cet intellectuel juif-allemand, notamment connu pour ses feuilletons, de courts textes publiés dans les journaux de son époque, à mi-chemin entre la sociologie, le reportage et la littérature. Le titre de ce magazine est en quelque sorte un petit hommage à cette forme littéraire puisqu’elle a été, à un moment ou un autre de nos parcours universitaires, un refuge de créativité et de liberté dans un monde parfois rigide et convenu.

Nous aimons bien nous imaginer Siggi comme un personnage fictif. Il se promène à pied, d’un lieu à l’autre, mais ce n’est pas un flâneur, la tête dans les nuages. Dans les rues de Montréal et d’ailleurs, il observe attentivement ce qu’il y a devant lui, les bâtiments, les hommes, les femmes et les enfants en interaction ; il les interroge au passage. Artisan intellectuel, les petits détails et les expériences du quotidien constituent sa matière première, qu’il assemble, articule avec imagination. Il n’aime pas les commentaires creux. Il évite de patiner sur des précisions méthodologiques pour finalement n’énoncer qu’une évidence; il va droit au but! Il ose interpréter et ouvrir de nouvelles perspectives. Il est saisi d’une envie d’écrire et de partager ses observations sans plus attendre. Il est curieux, tendu; quelque chose d’intempestif, d’impatient l’habite. Ni blasé ni naïf, il est plutôt confiant dans ses habiletés d’observateur et d’interprète, tout en étant conscient de ses limites.

Rigoureux, mais sans formalisme, Siggi présente de courts essais, des photoreportages, des entrevues, des anecdotes de terrain, des feuilletons, des chroniques sociologiques, des propositions théoriques ou méthodologiques. Bref, il s’agit d’un nouvel espace de création pour les passionné·e·s de la sociologie.

C’est le magazine de sociologie grand public qui n’existait pas encore. C’est surtout un magazine que nos mères, nos pères, nos ami∙e∙s ainsi que les curieux et les curieuses de la sociologie pourront feuilleter sans se casser la tête et qui sera la source de discussions, d’inspiration et de sociabilité.

 

Prix d'abonnement (2 parutions par année) - disponible à partir de janvier 2021

-       Régulier (28 $)

-       Étudiant (24 $)

-       Mécène (60 $)

Pour vous abonner : https://revuelespritlibre.org/boutique