Nouvelles et annonces

Appel de textes – recueil sur les enjeux de l’eau

Dans les dernières années, le réchauffement climatique a accentué la pénurie des ressources en eau qui touche certaines régions du monde. Mais il ne s’agit pas uniquement d’un phénomène au cours naturel : il découle également d’une gestion asymétrique de l’eau par les gouvernant·e·s, qui échouent à garantir la sécurité hydrique et à préserver la qualité de l’eau. Les conséquences de ces échecs se font sentir de plus en plus, en particulier auprès des populations vulnérables, et génèrent des tensions entre différentes communautés et gouvernements, qui ne tendent pas à s’amenuiser, à mesure que les conséquences de la crise environnementale gagnent en importance.

Parce que l’eau est essentielle et pour le moins négligée, parce que cette ressource est au cœur de notre quotidien comme elle le sera de notre avenir et des conflits qui le façonneront, L'Esprit libre vous invite à participer à la mise sur pied d’un recueil sur les problématiques liées à l’eau. Nous cherchons des textes journalistiques et de long format traitant, sous différents angles, de la thématique de l’eau, que ce soit en termes de conservation et d’accessibilité à la ressource, aussi bien qu’à partir d’enjeux géopolitiques au Québec et à l'international. En voici quelques exemples :

  • La privatisation des berges à des fins de développement au Québec;
  • Les communautés autochtones des Amériques et l’accessibilité à l’eau;
  • Les tensions gréco-turques en Mer Égée;
  • La gestion des mouvements migratoires dans le détroit de la Manche ou entre Mayotte et les Comores;
  • L'enjeu de la surverse des eaux usées par les municipalités du Québec;
  • La dégradation de la qualité de l'eau;
  • La protection des milieux humides;
  • La commercialisation de l'eau et les redevances au Québec;
  • L’eau comme facteur de danger (gestion des inondations);
  • Le problème juridique des eaux territoriales canadiennes lié à la fonte des glaces en Arctique.

Les textes sélectionnés pour ce recueil seront d’une longueur maximale de 4 000 mots. Les articles de type reportage seront priorisés, ainsi que les récits portants sur des personnages, des thématiques ou des angles rarement couverts par les médias traditionnels. Une recherche rigoureuse est attendue de la part des auteur·trice·s, même si nous souhaitons éviter les textes de style académique. Les autrices et auteurs devront se conformer aux normes de rédaction de L'Esprit libre, incluant notre politique de rédaction épicène. Le comité éditorial se garde un droit de regard sur les textes qui s’éloigneront trop d’une écriture journalistique.

Si vous êtes intéressé·e·s à participer, veuillez nous faire parvenir une proposition de texte, qu’elle soit tirée des exemples ci-dessus ou non, avant le 29 janvier 2021. La proposition doit inclure un titre préliminaire ainsi qu’un résumé du texte d’environ 350 mots, qui explique la pertinence du sujet, votre démarche et l’angle d’analyse avec lequel vous aborderez la thématique sélectionnée.

Les résumés devront être envoyés à l'adresse redaction@revuelespritlibre.org avec, comme objet du courriel, « Recueil – enjeux de l’eau ». Les résumés et les textes seront examinés pour approbation par les membres du comité éditorial du recueil, en collaboration avec le comité de rédaction de L’Esprit libre. Pour celles et ceux dont les textes seront sélectionnés, une première version devra être soumise d’ici le 1er mars 2021. À noter que tous les articles feront l’objet d’une révision par le comité éditorial en charge du recueil.

Un cachet symbolique de 50 $ vous sera offert pour votre participation à la première impression. Un pourcentage des ventes vous sera aussi proposé en cas de réimpression. Il sera également possible de bénéficier du Fonds d’enquête journalistique de L’Esprit libre pour obtenir un remboursement de certaines dépenses en lien avec la production de votre article (transport, hébergement, etc.)

Si vous avez des questions, merci de nous écrire au redaction@revuelespritlibre.org.

Échéancier

  • Remise des propositions : 29 janvier 2021
  • Décision du comité de sélection sur les propositions : 5 février 2021
  • Remise de la 1re version des textes : 1er mars 2021
  • Remise finale : 1er avril 2021
  • Lancement : mai 2021

 


Appel de textes – Recueil Mythologies politiques et conspirationnismes

Depuis le début de la pandémie, l’adhésion aux théories conspirationnistes a considérablement bondi. Selon un sondage Léger, c’est presque 1 personne sur 4 au Québec qui croit que le virus de la COVID‑19 a été créé en laboratoire (1). L’augmentation significative, dans les médias traditionnels et sociaux, d’articles qui ont pour thème l’univers conspirationniste, ainsi que l’apparition de mécanismes de vérification de l’information, sont des effets de l’engouement populaire pour ces discours.

En parallèle de la démocratisation des technologies de l’information et l’abondance des flux de contenus, on constate un brouillage des notions de vérité et de mensonge. En effet, la propagation des fausses nouvelles et de la désinformation sont des problématiques qui atteignent un paroxysme à l’ère du Brexit et de la présidence de Donald Trump.

Dans un contexte de baisse de confiance envers les institutions, les gouvernements et les médias, il n’est pas étonnant de voir s’amplifier les croyances à l’orchestration d’un complot contre le peuple à l’échelle mondiale. Il suffit de s’intéresser brièvement à la question pour constater que ce phénomène, incontestablement amplifié dans le contexte de la crise sanitaire, a des origines très anciennes. Ainsi, en s’éloignant des analyses et réactions à chaud, et des approches qui tendent à ridiculiser, voir psychiatriser les adhérent·e·s, ignorant par le fait même la rationalité politique derrière ces discours, il s’agit de mieux comprendre la mouvance conspirationniste en l'ancrant dans un contexte historico-politique plus large.

En 2015, des études qui ont examiné l’efficacité de différentes interventions visant à réduire l'hésitation à l'égard des vaccins ont montré que le simple fait de communiquer des preuves de l'innocuité et de l'efficacité des vaccins à ceux et celles qui hésitent à se faire vacciner a peu contribué à endiguer la croissance des croyances et des craintes liées au phénomène anti-vaccination (2). Il convient de s’interroger sur les conséquences de cet enjeu sur l’espace démocratique et social.

L’Esprit Libre vous invite donc à participer à la mise sur pied d’un recueil sous le thème des « Mythologies politiques » (3), de façon à jeter un regard approfondi et continu sur ses manifestations passées et actuelles.

  • Aux origines du conspirationnisme : manifestations historiques, QAnon
  • Conspirationnismes, populismes et figures populistes
  • Discours anticorruption, anti-élites et anti-médias
  • Le commerce des théories conspirationnistes (Comment s’organise le financement? Qui en profite?)
  • Perspectives internationales sur les conspirationnismes
    • Conspirationnismes et antisémitisme (dans le monde occidental, communiste ou arabe)
    • Occurrences au Pakistan, au Vénézuela, en Turquie et autres
    • Conspirationnismes, cosmopolitisme et nationalismes
    • Un phénomène occidental ?
  • Confluences :
    • Les conspirationnistes et les mouvements « new age »
    • Liens entre conspirationnismes, masculinismes et antiféminismes
    • Liens entre conspirationnismes, (néo)conservatisme, «alt-right» américaine et extrême-droite
    • La mouvance conspirationniste au Québec et le mouvement antimasques
  • Propagande, capitalisme algorithmique, médias sociaux et mécanismes de «radicalisation» (univers des blogues anonyme en ligne)

Nous cherchons des textes journalistiques et de long format traitant, sous différents angles, de recherches analytiques inspirées de la thématique des mythologies politiques.

Les textes sélectionnés pour ce recueil seront d’une longueur maximale de 4 000 mots. Les articles de type reportage seront priorisés, ainsi que les récits portant sur des personnages, des thématiques ou des angles rarement couverts par les médias traditionnels. Une recherche rigoureuse est attendue de la part des auteur·trice·s, même si nous souhaitons éviter les textes de style académique.

Les autrices et auteurs devront se conformer aux normes de rédaction de L'Esprit libre, incluant notre politique de rédaction épicène. Le comité éditorial se garde un droit de regard sur les textes qui s'éloignent trop d’une écriture journalistique.

Si vous êtes intéressé·e·s à participer, veuillez nous faire parvenir une proposition de texte, qu’elle soit tirée des exemples ci-dessus ou non, avant le 29 janvier 2021. La proposition doit inclure un titre préliminaire ainsi qu’un résumé du texte d’environ 350 mots, qui explique la pertinence du sujet, votre démarche et l’angle d’analyse avec lequel vous abordez la thématique sélectionnée.

Les résumés devront être envoyés à l'adresse redaction@revuelespritlibre.org avec, comme objet du courriel, « Recueil – Mythologie politique ». Les résumés et les textes seront examinés pour approbation par les membres du comité éditorial du recueil, en collaboration avec le comité de rédaction de L’Esprit libre. Pour celles et ceux dont les textes seront sélectionnés, une première version devra être soumise d’ici le 1er mars 2021. À noter que tous les articles feront l’objet d’une révision par le comité éditorial chargé du recueil.

Un cachet symbolique de 50 $ vous sera offert pour votre participation à la première impression. Un pourcentage des ventes vous sera aussi proposé en cas de réimpression. Il sera également possible de bénéficier du Fonds d’enquête journalistique de L’Esprit libre pour obtenir un remboursement de certaines dépenses en lien avec la production de votre article (transport, hébergement, etc.) Si vous avez des questions, merci de nous écrire au redaction@revuelespritlibre.org.

Échéancier

Remise des propositions : 29 janvier 2021
Décision du comité de sélection sur les propositions : 5 février 2021
Remise de la 1re version des textes : 1er mars 2021
Remise finale : 1er avril 2021
Lancement : mai 2021

i La Presse Canadienne. Un Québécois sur quatre croit que le virus a été créé en labo, révèle un sondage. Le Soleil (3 août 2020). En ligne.
ii Voir Ève Dubé et Noni E. MacDonald, « Vaccine Acceptance. Barriers, Perceived Risks, Benefits, and Irrational Beliefs », dans The Vaccine Book, Barry R. Bloom et Paul-Henri Lambert (dir.), Academic Press Inc, 2016, p. 507-528. Les auteurs citent ici des études parues dans E. Dubé, D. Gagnon, N.E. MacDonald, Vaccine, 33 (34), 2015, p. 4191-4203.
iii Pour l’historien français Raoul Girardet, les mythologies politiques font référence à quatre thèmes majeurs : le mythe de l’unité, du Sauveur, de l’Âge d’or et du Complot, dont «il montre la complexité et la forte hétérogénéité, voire l’enchevêtrement réciproque, en même temps que la permanence». Dans l’ouvrage du même nom, l’auteur expose comment les grands moments d'effervescence mythologique ont toujours correspondu à des phénomènes de crise, de mutation ou de rupture. Girardet, Raoul. 1990. Mythes Et Mythologies Politiques. Points. Histoire, 129. Paris: Seuil.


Appel aux contributions

Nous recherchons présentement des collaborateurs-trices pour la rédaction d’articles et des personnes désirant s’impliquer pour le développement de la revue. Passionné-e de politique et intéressé-e aux enjeux contemporains ? Vous trouvez que les médias-spectacle ne nous informent pas suffisamment ? Vous voudriez apporter votre grain de sel à une meilleure compréhension de la société contemporaine ? Notre revue recherche des contributeurs-trices qui seraient prêt-e-s à donner un peu de leur temps pour ce beau projet. Peu importe la manière par laquelle vous souhaiteriez aider, que ce soit en tant que journaliste, photographe, dessinateur, ou toute autre idée que vous auriez, vous êtes bienvenu-e ! Des postes sont également à combler sur notre comité de gestion.

Qu’est-ce que L‘Esprit libre ? Il s’agit d’une revue web visant à produire des articles de fond sur l’actualité politique, tout en considérant que l’objectivité absolue est impossible à atteindre. De même, nous ne cherchons pas à remplacer les médias de masse, mais plutôt à aller au-delà du sensationnalisme dont la plupart font preuve. Nous voulons permettre aux lecteurs et lectrices de réellement comprendre les causes et conséquences des enjeux du monde politique.

Si vous êtes intéressé-e à participer, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse :
redaction@revuelespritlibre.org

Au plaisir de vous rencontrer!

L'équipe du comité de gestion de la Revue L'Esprit libre