Récent
Soirée de réflexion: « Populisme et vedettariat : la nouvelle norme en politique ? »
Le 11 avril 2017 19:00
Station Ho.st, 1494 Ontario Montréal

Soirée de réflexion: « Populisme et vedettariat : la nouvelle norme en politique ? »
Le mardi 11 avril, 19h
Station Ho.st
Contribution volontaire


Nos invité·e·s:
- Ricardo Peñafiel - professeur associé en science politique, Université du Québec à Montréal
- Frédéric Bastien - professeur en science politique, Université de Montréal
- Chantal Benoit-Barne - professeure en communication politique, Université de Montréal
- Laurence Ricard – avocate, collaboratrice pour Ricochet Média, titulaire d’une maîtrise en philosophie politique, Université de Montréal

On constate depuis quelques années une tendance à la hausse quant à la participation politique formelle, donc au sein des institutions politiques, de personnalités ou de vedettes publiques. On peut notamment penser à Hugo Chavèz, Pierre-Karl Péladeau, Donald Trump, Bernie Sanders, Kevin O’Leary, Marine Le Pen, Emmanuel Macron ou encore plus récemment, Gabriel Nadeau-Dubois.

Il semble par ailleurs que les partis politiques misent énormément sur l'effet attractif de ces vedettes pour être en mesure de remporter les élections. Le programme politique ne devient alors, parfois, que secondaire. La figure mise de l'avant est présentée comme l'outil qui permettra un réel changement. Ce que certains définiront comme le phénomène du "sauveur".

Un nombre grandissant de ces personnalités choisissent d'ailleurs d'adopter un discours populiste, qu'il soit de gauche ou de droite, pour susciter la sympathie des électeurs et électrices.  Certains médias raffolent des interventions populistes et coups d'éclats au point où il convient de se demander si l’adoption d’une telle stratégie par les candidat·e·s est essentielle pour obtenir une couverture médiatique.

Un parti politique peut-il espérer remporter les élections sans miser sur des vedettes? Assistons-nous à la prégnance de la politique spectacle? Quels sont les intérêts et les risques de la présence de ces vedettes dans l’arène politique? Est-ce nouveau que les électeurs et électrices votent davantage pour une figure que pour un programme politique? Un parti sans "personnalité" est-il condamné à rester dans l'ombre? Pourrions-nous parler de l'émergence des politicien·ne·s populistes en Amérique du Nord et en Europe? Qu’est-ce que cela signifie à court, moyen et long terme pour le champ politique?

Au plaisir de se rencontrer!

Régulièrement, l’équipe de L’Esprit libre organise des soirées de discussion sur des grands enjeux politiques issus de l’actualité nationale et internationale. Nous recevons quelques invités·e·s qui exposent leurs réflexions sur le sujet abordé. La soirée se termine par une période de discussion entre les lecteurs et lectrices et les invités·e·s.

Pour en connaître davantage sur la revue : www.revuelespritlibre.org

Pour devenir membre: http://revuelespritlibre.org/user/register

Diffusion en direct :