Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones: Entrevue avec le juriste et chercheur Thomas Burelli

Cet épisode, une collaboration entre Mikana et L’Esprit libre, est le deuxième d’une série de balados portant sur divers enjeux autochtones.

Dans ce nouvel épisode de Voix libres, on continue de démystifier la déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones. Cette déclaration comprend 46 articles qui décrivent les droits individuels et collectifs des peuples autochtones dans le monde. On y énonce notamment les droits en matière de culture, de tradition, d’identité, de langues, de santé et d’éducation. Elle a été adoptée en 2007, à 143 voix contre 4. Le Canada, les États-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont les seuls pays à s’y être opposés. Le Canada a finalement adopté la déclaration en 2010.

Quelles sont les origines de la déclaration, et dans quel contexte a-t-elle été adoptée? Quelle valeur a-t-elle concrètement pour les communautés autochtones, et comment a-t-elle été utilisée depuis son adoption? Qu’est-ce que l’ONU entend par « autodétermination »? La déclaration vient-elle régler le problème des rapports hiérarchiques entre les connaissances traditionnelles et les savoirs autochtones et les scientifiques?

 

Thomas Burelli est juriste et doctorant en cotutelle à l’Université d’Ottawa et à l’université de Perpignan, en France.

 

 

Durée : 26:35 minutes


 

L'équipe

 

Frédéric LeBel : coanimation, recherche

Ariane Duchesneau : coanimation, recherche

Thomas Deshaies : recherche, coordination

Any-Pier Dionne : technique, montage, communications

Olivier Asselin : musique

 

Crédit photo : Thien / Flickr

 

http://revuelespritlibre.org

https://www.facebook.com/revuelespritlibre

Pour en savoir plus : 

ONU, « Déclaration des nations unis sur les droits des peuples autochtones », ONU, 13 septembre 2007, en ligne : http://www.un.org/esa/socdev/unpfii/documents/DRIPS_fr.pdf

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <b> <u> <cite> <code> <pre> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br> <h1> <h2> <h3> <h4> <h5> <h6> <img> <hr> <object> <param> <embed> <iframe> <table> <th> <tr> <td> <blockquote>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Sans espaces.